Téléchargez l'étude complète 

Malgré des volumes en nette diminution, l'année 2023 se termine sur des signaux plutôt positifs et laisse entrevoir la fin des politiques monétaires restrictives. Le point haut de remontée des taux serait-il enfin atteint ? En termes de corrections des prix immobiliers, on peut penser qu'une bonne partie du chemin est parcourue : même si quelques décompressions pourraient encore survenir, 2024 sera une année de repositionnement et de reprise progressive

Points clés

  1. Le point haut du cycle de remontée des taux enfin atteint ?

    Le point haut du cycle haussier des taux directeurs semble donc être atteint, peut-être même dépassé, ce qui laisse entrevoir une stabilisation des conditions de marché. 

  2. Où en est-on des corrections de valeur ?

    L’OAT n’est probablement pas encore tout à fait stabilisée. Il reste encore difficile de fixer la nouvelle prime de risque immobilière, qui devra intégrer notamment des paramètres environnementaux. 

  3. Une reprise qui se fera de manière progressive

    La reprise sera probablement timide CBRE anticipe une fluidité du marché encore limitée pour 2024. Il y aura encore de l’inertie. 

  4. Un marché ultra sélectif

    La reprise sera par ailleurs extrêmement sélective que ce soit en termes de produit et de localisation. Elle commencera sur les marchés les plus lisibles. 

     

Vos contacts