La fonction première de l’immobilier est d’héberger. Loger les individus, accueillir les activités qui les occupent, stocker les marchandises qu'ils consomment… 
La révolution de l’usage qui traverse le secteur immobilier nous permet de redécouvrir la place centrale de l’utilisateur final. C’est à partir de ce postulat que CBRE s’est projeté à l’horizon 2030. Découvrez 5 prédictions pour le futur de l’immobilier en France.

A quoi ressemblera l'immobilier en France à l'horizon 2030 ?

Leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, CBRE a mobilisé l’ensemble de ses équipes Research dans le monde pour établir une vision prédictive de ce que sera l’immobilier à l’horizon 2030. Zoom sur les 5 enjeux qui bouleverseront nos villes et nos immeubles en France au cours de la prochaine décennie.

1. Métropolisation

Perçu comme de plus en plus invivable par ses habitants, le modèle de la capitale interroge. Pour continuer à être plébiscitées par les jeunes classes d’actifs, et par les entreprises en retour, les villes doivent en effet maintenir une qualité de vie. Les logiques de rééquilibrage, d’ores et déjà à l’œuvre à l’échelle du territoire français, vont donc s’amplifier, au bénéfice des grandes métropoles régionales. Un phénomène miroir de ce qui se passe à l’échelle planétaire.

2. Fluidité des espaces

Entre flexibilité et expérience utilisateur, les espaces de travail seront de plus en plus agiles. Le télétravail, qui présente de nombreux atouts, recèle un risque : celui de l’isolement. Pour continuer à favoriser la collaboration et le sentiment d’appartenance, l’immeuble « siège » devra offrir une valeur ajoutée aux salariés, en assurant un accueil et des services de qualité, mais également une véritable fluidité des espaces et du travail.

3. Hôtellification de l’immobilier

L’immobilier géré (Résidences santé, étudiantes, Coliving, etc) et le Coworking sont l’illustration de ce nouvel immobilier, où un acteur tiers assure désormais l’interface entre l’investisseur et l’occupant final. Allons-nous vers une convergence entre immobilier et exploitation, toujours plus « user centric » ? L’étendue de la gamme de services et la personnalisation croissante de l’expérience utilisateur seront au cœur du modèle.

Quel immobilier en 2030 ?

Les 5 grandes tendances pour l'immobilier en France

4. Le boom du résidentiel

Dans les grandes métropoles régionales, le potentiel de croissance est énorme. La disponibilité d’une offre résidentielle adaptée constitue l’un des facteurs essentiels de l’attractivité de ces territoires. Pour l’Ile de France, c’est le Grand Paris Express qui rebattra profondément les cartes du marché.

5. Révolution du commerce

Si le mass market est la cible privilégiée du commerce dématérialisé, avec des impacts majeurs en matière de supply chain, la montée en gamme du commerce physique apparait inévitable. Les consommateurs privilégieront de plus en plus les dimensions d’expérience et de proximité, valorisant les services et le contact humain, mais également l’instantanéité et l’hyper-personnalisation.

Nos articles de blog

L’« hotelification » de l’immobilier

Une nouvelle chaîne de création de valeur qui va rebattre profondément les cartes !

Le résidentiel, l'avenir des investisseurs long terme

L’actif résidentiel va apparaître comme un îlot de stabilité