Le Grand Paris ouvre la voie de l’attractivité en conjuguant lisibilité métropolitaine et projets urbains ambitieux.

Perspectives de croissance, rayonnement amplifié : les besoins de surfaces de bureaux seront croissants à horizon 2024, incitant les utilisateurs à envisager de nouvelles localisations. Renouvellement et extension de La Défense, renforcement et consolidation de Saint-Ouen/Saint-Denis, émergence de polarités lisibles au sud, de Châtillon/Montrouge à Bagneux voire au-delà : à mesure que les opportunités de densification se raréfient, de nouveaux territoires tertiaires émergent.

Le Grand Paris change la donne en rapprochant les résidents des pôles d’emplois établis, et en offrant une réponse à la saturation de certains marchés. Un nouveau souffle, pour une capitale longtemps qualifiée de ville-musée.