La crise du Covid-19 nous a tous pris par surprise, surprise de l’épidémie elle-même et
surtout surprise de notre impuissance à l’éradiquer. Aujourd’hui, chacun de nous
s’interroge légitimement sur l’avenir. Nous sortons tout juste du confinement et nous
entrons dans une période de fortes incertitudes, qui durera vraisemblablement plusieurs
mois, un sas, une transition avant le retour à une vraie vie.
Cette période inédite sera, nous en sommes certains, incroyablement fertile si nous savons
transformer les contraintes actuelles en opportunités. Si, comme nous le suggère Bruno
Latour, nous en faisons une période d’essai pour déterminer ce que l’on garde de la
période de confinement, ce que l’on abandonne du monde d’avant et ce que l’on invente.
Nous allons entrer dans une période d’expérimentation, faite de grandes révisions
stratégiques mais aussi de tâtonnements et de débrouilles.