L’activité sur le marché tertiaire avait déjà été fortement ralentie au 1er semestre 2020, impactée par la crise sanitaire.