Depuis 2014, les volumes placés se situent sur une tendance haussière régulière et forte, tirés par la forte dynamique de métropolisation de l’économie dans les principales grandes villes de régions. En parallèle, les différents projets urbains menés par les collectivités ont permis aux métropoles d’enclencher une certaine attractivité, leur permettant d’atteindre une nouvelle masse critique.