Les mesures de confinement prises en réponse à la crise de la Covid-19 et l’application des recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) ont freiné le dynamisme particulièrement marqué de l’immobilier résidentiel en 2019.