Les différentes actions, massives, menées par les banques centrales et notamment la BCE, ont eu pour conséquence de poursuivre la baisse des taux financiers et ce pour une durée plus longue encore. Dans ce contexte, le couple risque / rendement de l’immobilier sécurisé se détache positivement des autres classes d’actifs, préservant voire renforçant son statut de valeur refuge.