6 février 2019
Record de ventes et de prix, le marché résidentiel parisien atteint des sommets et il en va de même pour le marché haut de gamme. Le nombre de ventes au dessus de 2,5 M€ est en progression et les transactions au-delà de 30 000/m2 ne sont pas rares (18 ventes en 2017/2018) : des biens d'exception ne souffrant d'aucun défaut (rénovation soignée, avec des prestations de grande qualité, vue et adresse de prestige) se vendent aussi largement au dessus des prix moyens constatés.

Est-ce l'élection d'Emmanuel Macron en 2017 ou les premiers effets du Brexit ? Quoi qu'il en soit, le marché des biens résidentiels haut de gamme bénéficie d'un retour marqué des acquéreurs non résidents, étrangers, mais aussi Français revenant dans la capitale.

S'il est probablement trop tôt pour confirmer l'effet du Brexit (d'autant que déplacer des postes de travail ne veut pas dire déplacer des salariés), la très bonne dynamique du résidentiel haut de gamme parisien contraste nettement avec un marché londonien plutôt orienté à la baisse.

Enfin le marché du résidentiel haut de gamme ne se limite plus aujourd'hui seulement à Paris mais a gagné quelques grandes métropoles régionales, comme Lyon ou Bordeaux, où il n'est plus si rare de constater des valeurs métriques, dans les quartiers les plus recherchés, dépassant la barre des 10 000€/m2... sans parler des quelques marchés de niche sur la Côte d'Azur ou dans les Alpes dont la robustesse est confirmée.

Jusqu'où ira-t-on ? Le marché résidentiel haut de gamme est un segment immobilier à part, dont les ressorts économiques se rapprochent de ceux du luxe. À l'instar des grands crus ou des oeuvres d'art, le résidentiel haut de gamme continuera de bénéficier d'un déséquilibre structurel entre une offre par nature limitée et une demande qui continuera de croître avec la progression de la population mondiale à hauts revenus et Paris est un terrain de jeu ouvert mondialement.

INFOGRAPHIE-SITECORE-RESI_Plan-de-travail-1


Vous aimerez aussi...

Un point de conjoncture

Un point de conjoncture

Les points clés de l’intervention de Sabine Échalier, directrice des études de marché de CBRE, lors du webinaire CBRE RETAIL du 26 novembre 2020.
La distribution entre ruptures et défis

La distribution entre ruptures et défis

Les points clés de l’intervention de Jérôme Le Grelle, directeur exécutif de CBRE Retail, lors du webinaire CBRE RETAIL du 26 novembre 2020.
Les tendances de consommation accélérées par la crise

Les tendances de consommation accélérées par la crise

Les points clés de la table ronde du webinaire CBRE RETAIL du 26 novembre 2020.
Positivons !

Positivons !

Le billet de Jérôme Le Grelle, décembre 2020
“On voit bien que le marché n'est plus sensible aux valeurs d’actifs nets publiées”

“On voit bien que le marché n'est plus sensible aux valeurs d’actifs nets publiées”

Interview de Charles Saiag (CS4 Consulting)
Moins de transactions, plus de conseil

Moins de transactions, plus de conseil

Les enseignes font face à de profonds changements