mai 16, 2018

Un projet ambitieux pour le centre-ville de Pau

François Bayrou, maire de Pau et président de l’agglomération, veut faire de la capitale du Béarn une destination moderne et rayonnante. Les actions menées en faveur du commerce s’inscrivent dans une politique globale de dynamisation du centre-ville.

François Bayrou
 

Quelle est votre ambition pour le centre-ville ?

Notre objectif est de faire rayonner le Béarn et plus particulièrement sa capitale Pau. De nombreux projets visent à faire du centre-ville une destination attractive : les nouvelles Halles, un cinéma et une salle de spectacle en cœur de ville, le musée des Beaux-Arts entièrement réhabilité, la promenade du Hédas dont l’inauguration a réuni 8 000 personnes. Près de 2,5 millions de touristes visitent Pau chaque année. Notre palais des congrès et notre parc des expositions sont tous deux situés en plein centre-ville.

La Ville mène également une action significative pour améliorer l'habitat. A proximité immédiate du centre-ville, 130 M€ vont ainsi être investis dans le cadre de l’ambitieux programme de rénovation urbaine du quartier Saragosse.

Simultanément, nous avons engagé une politique active en faveur du développement des entreprises, notamment par la mise sur le marché de fonciers adaptés à leurs besoins. Nous préparons également les zones d’activités de demain, telles que la zone Université Technopole et la zone des Rives du Gave, nouveau poumon économique au sud du cœur de ville.


Quelle est la place du commerce dans ce projet ?

Les nouvelles Halles, qui ouvriront cet été, seront la locomotive commerciale du centre-ville. Le projet permet de compléter l’offre de vente et de dégustation en valorisant à la fois le terroir local, l’authenticité des produits et les nouvelles tendances de marché. L’attente est forte puisque les travaux n’ont pas découragé les 23 000 clients qui y font aujourd’hui leurs courses chaque semaine, et quasiment tous les étals sont commercialisés, certains commerçants venant de la côte basque ou de Bordeaux.

Par ailleurs, nous mettons tout en œuvre pour faciliter la flânerie dans le centre-ville. La requalification et la propreté des espaces publics, le secteur sauvegardé et la mise en sécurité des chalands sont des briques essentielles qui rendent le parcours agréable. La capacité de stationnement est suffisante et tarifée de manière incitative avec notamment 2h de gratuité. Des accès optimisés permettent de faire le tour de l’hyper-centre en 15 minutes et, à partir de septembre, Fébus, le futur bus à haut niveau de service, amènera 11 000 voyageurs en centre-ville chaque jour. Enfin, nous offrons aux consommateurs des services pour faciliter leurs achats en centre-ville comme une garderie gratuite qui a accueilli 500 enfants à Noël.



En particulier, que souhaitez-vous faire savoir aux enseignes nationales et internationales pour les intéresser au centre-ville de Pau ?

Nous avons une approche très pragmatique pour les accueillir. Tout d’abord, nous construisons une offre de locaux pertinente. Par exemple, nous avons acquis et remembré la Galerie Joffre : 600 m² au cœur du centre-ville piéton de Pau. Mais nous pouvons aussi mettre à disposition des locaux plus modestes, « à l’essai » pour amorcer les projets commerciaux. Dans les secteurs clés du centre-ville, nous sommes prêts à soutenir les implantations de nature à amorcer de nouvelles dynamiques. Nous avons également mis en place un service commerce, unique point d’entrée des porteurs de projet pour fluidifier toutes leurs démarches.

Toutes ces initiatives nous ont permis d’être parmi les premiers bénéficiaires du plan national Action Cœur de Ville, dont les financements nous donneront les marges de manœuvre nécessaires. Elles portent déjà leurs fruits, puisque 65 créations nettes d'entreprises commerciales ont été enregistrées au cours des 6 derniers mois.