27 novembre 2019

Accédez à notre nouvelle étude en cliquant ici : "Les data centers au coeur de l'explosion numérique".

Les deux premières décennies de ce siècle auront été marquées par la révolution numérique, qui est venue transformer en profondeur l’ensemble des secteurs d’activité, l’immobilier ne faisant pas exception. Si le début des années 2000 a vu l’émergence du e-commerce et ses conséquences pour l’immobilier de commerces et logistique, la décennie la plus récente a été celle de la croissance exponentielle de la data et, avec elle, des nouveaux besoins d’infrastructures, de réseaux de transmission et de stockage.

C’est ainsi qu’est née une nouvelle classe d’actifs réels, à la frontière de l’immobilier et des infrastructures numériques : l’immobilier digital. Cette quasi contradiction dans les termes recouvre des actifs tels que les tours télécoms, les réseaux de fibre optique ou encore les data centers, sujet de cette étude.
À un moment du cycle économique et immobilier où les taux sont très bas et la croissance locative moins évidente sur les grandes classes d’actifs, les investisseurs cherchent à se positionner sur des tendances longues qui viendront nourrir structurellement le besoin en immobilier et la croissance des valeurs. La multiplication par cinq du volume de data d’ici à 2025 fait, sans aucun doute, partie de ces tendances longues, renforcée en outre par l’externalisation croissante de la gestion de la donnée par les entreprises.

La France, quatrième marché mondial en termes de nombre de data centers existants, présente plusieurs atouts, qui devraient bénéficier au développement de cette nouvelle classe d’actifs immobiliers : main d’œuvre qualifiée, infrastructures télécoms de qualité, énergie bon marché, etc.
L’actif data center en France est donc promis à un bel avenir, à condition toutefois d’apporter des réponses toujours plus convaincantes aux questions de la sécurisation des données et du coût environnemental d’un actif encore très énergivore.      

Faut-il avoir peur du Black Friday ?

Constituer des portefeuilles d’actifs immobiliers externalisables

Constituer des portefeuilles d’actifs immobiliers externalisables

Cas pratique
Perspectives économiques 2018

Perspectives économiques 2018

Maria-Sylvia Barros du Département Etudes et Recherche CBRE fait le point sur les perspectives économiques 2018.
Recréer une rue commerçante

Recréer une rue commerçante

Étude de cas
Deux transactions majeures ouvrent la voie à un ajustement des valeurs

Deux transactions majeures ouvrent la voie à un ajustement des valeurs

Commentaire
La concertation peut-elle servir encore à quelque chose ?

La concertation peut-elle servir encore à quelque chose ?

L'édito de Jerôme Le Grelle - Avril 2019